Utiliser une barre de traction : Apprendre les bons gestes

Vous vous êtes décidé à travailler vos muscles ? C’est une bonne décision ! Mais encore faut-il choisir les bons appareils et les bonnes méthodes. Les appareils de musculations sont nombreux sur le marché. On en trouve de toutes les sortes et de toutes les qualités. Pour l’heure, nous allons parler des barres de traction et de la façon dont on doit s’en servir. Pourquoi cela diriez-vous ? Et bien parce qu’une barre de traction peut sembler simple de principe mais peut occasionner des dommages en cas de mauvaise utilisation. Si c’est effectivement ce que vous êtes venu chercher sur le web, alors ca tombe bien, sinon, nous vous invitons quand même à lire l’article car cela pourrait vous être bénéfique. Prenez donc toutes vos aises.

Utiliser une barre de traction : ce qu’il ne faut surtout pas faire

Comme son nom l’indique, une barre de traction est un instrument de sport qui s’utilise en appliquant une force de traction dessus. Petite mise au point, le sportif s’accroche à la barre qui est fixée soit sur un mur par des visses, soit tout simplement par un système de joints sur un cadre de porte. Vous l’aurez peut-être deviné, ce qu’il ne faut surtout pas faire en s’exerçant sur une barre de traction, c’est d’essayer de se balancer comme au gymnase dessus, ou encore donner des coups brutaux en effectuant les mouvements.

Tous ces gestes brusques auraient pour effet, non seulement d’abimer vos muscles, et vos articulations, mais également de détacher la barre de ses points d’appui et de vous faire chuter par la même occasion. Il faut donc y aller doucement avec une barre de traction. Ce qui compte c’est la bonne exécution des mouvements, le reste est inutile, voire-même dangereux. Pour plus de choix, vene sur ce site !

Utiliser une barre de traction : les paumes des mains vers l’avant

Cette position parait à première vue naturelle mais, les novices et les simples profanes peuvent ne pas y penser du tout. Avec cette orientation des mains, la stimulation des muscles dorsaux est à son maximum. Voilà pourquoi, on vous dira souvent, si vous êtes en compagnie d’un expert, d’aller doucement avec les mouvements de montée et de descente.

Par ailleurs, si vous n’êtes pas équipé de gants et si vos mains ont tendance à rapidement suer durant les exercices, cette position vous aidera à vous maintenir bien en équilibre et ainsi, à éviter les chutes. Certes oui, cette position pourrait être inconfortable au début pour les novices, mais elle ne le sera pas pour longtemps au fur et à mesure que les jours d’entraînement se succèdent. Les paumes vers l’avant, c’est tout ce qu’il y a de plus efficace comme posture sur une barre de traction.

Utiliser une barre de traction : la suspension

Vous n’avez pas encore entendu parler de cette technique ? Et bien, ce n’est pas étonnant car c’est encore nouveau. Enfin, ca date d’il y a deux ans tout au plus. La technique de la suspension consiste à rester suspendu sur la barre de traction en position haute, c’est-à-dire avec les coudes pliées, pendant plusieurs minutes, puis à se relâcher et rester en position basse, c’est-à-dire coudes non pliées pendant une même durée de temps. La suspension a pour bienfait d’augmenter l’endurance des muscles pendant la position haute et de les rendre plus souples en les étirant durant la position basse. Bien évidemment, comme nous l’avons précisé plus haut, les mouvements doivent s’effectuer en douceur et sans gestes brusques. Après deux ou trois semaines d’entraînement quotidien, vos muscles deviendront à la fois volumineux, résistants et souples. Que demande le peuple ? Bref, il existe plusieurs bons gestes à effectuer avec une barre de traction mais on s’en tiendra là pour l’instant.